CIMG2201

Sur le port meme de Busan, la grande ville du sud de la Coree (2ieme plus grande ville de Coree du Sud et plus grand port) se trouve le marche aux poissons. Comme souvent ici, il est hors proportions, s'etalant sur un quartier entier. On y trouve aussi bien du materiels de peche, que des produits de la mer frais, encore vifs ou seches. Des dizaines d'especes de poissons, des coquillages, des concombres de mer, des vers et de la viande de baleines reconnaissable a sa couleur tres foncee, presque noire et a son epaisseur de graisse. Officiellement il s'agit de cetaces accidentes.

CIMG2199

Vendre le poisson est une affaire de femmes en Coree. Elles tiennent les etals tandis que leurs maris ou peres sont a la peche. On retrouve exactement la meme repartition des taches sur les autres marches. Les femmes a la vente et les hommes a la production. Avec la modernisation de la societe coreenne et l'emancipation de la condition feminine qui va avec, on trouve desormais plethore d'entreprises dirigees par de redoutables "businesswomen".

CIMG2197

La partie du marche de Jagalchi consacree a la vente des poissons vifs a ete modernisee. Hygiene impeccable, lumieres chirurgicales et aquariums propres ou l'on peut choisir son poisson qui sera , une fois le choix du client arrete,  immediatement decoupe en morceaux par le poissonier. On mange le poisson cru, accompagne d'une sauce aux piments (gochujang) et d'une bonne rasade de soju (alcool clair allant de 19 a 22 degres). Des restaurants se trouvent a l'etage, mais on peut aussi mange sur les quais ou rapporter chez soi son poisson ultra-frais.